Il vous reste jusqu'au 30 octobre pour aller à la rencontre des baleines! Achetez vos billets dès maintenant!

Portrait de la famille Hamel : entrepreneurs et navigateurs de père en fils

Yan (à gauche) et Loïc (à droite) Hamel

Pionnière dans le marché de la croisière-excursion au Québec, la famille Hamel a su transformer et diversifier ses services pour offrir à ses passagers une expérience unique à bord des Croisières AML. Présente dans dix ports au Québec, soit 7 des 22 régions touristiques de la province, l’entreprise familiale ne cesse d’innover.

C’est en 1972 que l’aventure maritime débute pour Guy Hamel et son fils Édouard. Père et fils font l’acquisition de la Compagnie d’Excursions Maritimes de Québec (une société fondée à Québec en 1948) et de son navire, le Duc d’Orléans. Les Hamel décident ensuite d’acheter un second navire, le M/V Louis Jolliet en 1976 qui deviendra, après d’importantes rénovations, le plus gros bateau d’excursion au Canada avec une capacité de 1000 passagers. Il s’agit d’une année importante pour le clan Hamel, puisque le deuxième fils de Guy, Yves, décide de se joindre à l’entreprise familiale.

La famille Hamel est en mode croissance et procède à l’acquisition du Chantier maritime de L’Isle-aux-Coudres dans Charlevoix en 1981. Le chantier sera vendu en 1997 après avoir été modernisé, contribuant, de façon importante, au développement de Croisières AML.

Années 80

Les années 1980, époque alors marquée par la popularité du disco, représentent l'occasion parfaite pour s'implanter dans la grande métropole et ainsi offrir des croisières de soir où les passagers peuvent danser toute la nuit. En 1987, par le biais des Croisières du Port de Montréal inc., le Groupe AML acquiert trois nouveaux bateaux, dont la capacité varie entre 90 et 400 passagers.

En pleine croissance, le Groupe AML ajoute deux autres navires lors de la création des Navettes Maritimes du Saint-Laurent de 1991 à 1992. Cette compagnie assure la liaison entre les pistes cyclables de l’île de Montréal, de l’île Ste-Hélène et de Longueuil, ce qui facilite désormais le transport dans la région métropolitaine. En effet, les Navettes Maritimes s'avèrent une alternative écologique à la problématique du transport aux heures de pointe de la couronne sud de Montréal.

Innovation

L’innovation fait partie intégrante de l’ADN de la famille Hamel. En effet, au début des années 1990, les Croisières AML lancent le concept de souper-croisière à bord de ses navires à Québec et à Montréal. L’entreprise familiale décide par la suite de moderniser et de rénover ses bateaux en y installant des cuisines. Plus de 125 000 repas sont servis annuellement sur les navires, dont le AML Cavalier Maxim et le AML Louis Joliet.

Ce virage gastronomique plaît à la clientèle. Les passagers adorent vivre cette expérience unique lors des croisières. Imaginez un souper-croisière trois services à bord d’un navire qui vogue sur les eaux du fleuve Saint-Laurent au coucher de soleil ; c’est l’occasion rêvée pour demander l’être aimé d’unir sa destinée à la nôtre! Ces navires sont encore de nos jours les seuls bateaux restaurants au Québec et avec le service de bar offert dans les navires, l’entreprise est l’un des plus gros clients de la SAQ durant la période estivale.

Reconnaissance

En 1994, le Groupe AML se voit décerner le prix du Saint-Laurent, remis par la Société de développement économique, soulignant le rôle de pionnier qu’il a joué dans le secteur de la croisière-excursion. Croisières AML se voient également décerner en 2004 et en 2005 le Grand Prix du tourisme national dans la catégorie Restauration et développement touristique. Ces reconnaissances confirment la qualité des repas servis à bord et la notoriété de l’entreprise dans ce domaine.

Bien en selle, l’entreprise familiale fait de nouvelles acquisitions. On compte maintenant à travers sa flotte Les Croisières aux Sentinelles du Saint-Laurent inc. et le plus important croisiériste dans Charlevoix, les Croisières Navimex inc. Cette double transaction permet au Groupe AML de se hisser au premier rang de la croisière d’observation des mammifères marins au Québec. Ces changements amènent le Groupe AML à adopter un nouveau nom, soit celui de Croisières AML.

Quelques années plus tard, l’entreprise familiale fait l’acquisition de Croisière à la baleine et au Saguenay, Croisière de la baie de Tadoussac et Croisières Express. Ces embarcations permettent d’augmenter la taille de la flotte de Zodiacs.

Épreuve

Croisières AML a le vent dans les voiles, mais subit un premier revers en 1996, lors du déluge du Saguenay. Les conditions météorologiques font vivre des moments difficiles à l’entreprise. Comme le souligne Yan Hamel, fils d’Édouard Hamel et président directeur général de Croisières AML, la clientèle embarque dans les navires en fonction du beau temps. Pour le petit-fils de Guy Hamel, il fallait songer à diversifier les activités et à modifier l'offre de service.

Depuis, la gamme de produits offerts par Croisières AML s’est constamment renouvelée. De nouvelles croisières ont été créées et des départs s’effectuent maintenant dans de nouveaux ports : à L’Anse-St-Jean, sur le fjord du Saguenay et à Lévis. L’Anse Saint-Jean est reconnue pour ses paysages à couper le souffle que l’on peut observer grâce aux croisières du Fjord du Saguenay.

En 2004, Croisières AML s’intéresse à la région de Québec et participe à l‘acquisition de Tours Dupont qui passera aux mains de Tours du Vieux-Québec en 2007. Cette acquisition permettra ainsi à Croisières AML et à Tours du Vieux-Québec d’augmenter l'offre de service dans la région touristique de la Capitale-Nationale.

Transition et passion

Deux ans plus tard, en 2006, Yan Hamel assure la succession de l’entreprise et devient président-directeur général. Ayant à cœur le développement touristique du Québec, il siège au conseil d'administration de l'Association québécoise de l'industrie touristique (AQIT) depuis 2009. Il est très engagé dans sa communauté, y compris au sein des associations touristiques régionales concernées et dans la mise en marché international de la destination. 

La passion de Yan transparaît dans les opérations des Croisières AML. Depuis qu'il dirige l’entreprise familiale, où il a passé presque tous ses étés jusqu’à l’obtention de son diplôme en génie industriel, l’homme d’affaires a misé sur la diversification de la clientèle. Croisières AML offre donc plusieurs produits pour plaire à une vaste clientèle, dont les croisières aventures, les croisières du temps des fêtes et les soupers-croisières et feux d’artifices, pour ne nommer que ceux-là.

Yan Hamel fait également partie des douze membres du Comité performance de l'industrie touristique qui, en 2011, a déposé un rapport au gouvernement visant à favoriser la performance économique du tourisme au Québec. Il a aussi été membre de la Table stratégique d'échanges, présidée par la ministre du Tourisme, dans le cadre de son Plan de développement de l'industrie touristique 2012-2020.

Passionné des cours d’eau, Yan Hamel a présidé le Comité Saint-Laurent, ayant pour but la mise en valeur du fleuve Saint-Laurent et de ses principaux attraits. Pour l’entrepreneur, le fleuve Saint-Laurent est la colonne vertébrale du Québec et un plan d’eau magnifique qui gagne à être connu.

Yan Hamel a également assuré pendant quelques années la présidence de l’Alliance de l’industrie touristique du Québec avant d'en devenir le secrétaire, poste toujours occupé aujourd'hui. Cet engagement l’a amené à rassembler et à concerter différents acteurs du milieu pour mieux défendre les intérêts de l’industrie devant les instances provinciales et fédérales.

Convaincu depuis longtemps des bienfaits d’une industrie soudée, Yan voit la naissance de l’Alliance comme étant la matérialisation de l’unification de l’industrie touristique et le début d’une nouvelle ère de collaboration qui promet de belles avancées du secteur. Il souhaite mettre son expérience d’entrepreneur, ses années de concertation ainsi que les relations développées auprès des gouvernements fédéral et provincial au fil des réalisations au profit de l'Alliance. Ses actions illustrent son dévouement envers l’industrie touristique québécoise et son engagement à préserver l’héritage de sa famille en affaires.

Le patrimoine de l’entreprise familiale est assuré également grâce à l’implication du frère de Yan Hamel, Loïc. Le cadet de la famille Hamel a fait ses débuts chez Croisières AML il y a près de 10 ans. Débutant comme matelot, il gravit les échelons pour devenir chef matelot sur le AML Louis Jolliet, où il était responsable de plusieurs tâches dont la mécanique. Loïc a ensuite fait des études collégiales en génie industriel, ce qui lui a permis de développer ses compétences dans le domaine de la gestion de projets, de l’entretien préventif ainsi que de la gestion des opérations.

Dévoué et soucieux de la réussite de l’entreprise familiale, Loïc s’est fait confier la tâche de coordonnateur des opérations Zodiac dans le secteur du Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent au cours de ses études au baccalauréat en ingénierie, en gestion des opérations et de la logistique à l’École de technologie supérieure (ETS). Son expertise en gestion de maintenance des actifs ainsi qu’en gestion des opérations l’a amené à s’impliquer davantage dans différents secteurs de l’entreprise, lui permettant ainsi de gérer les opérations de l’ensemble de l’entreprise.

Passionné de l’ingénierie et des affaires, Loïc Hamel s’est spécialisé en réalisant une maîtrise en projets internationaux et ingénierie globale pour ensuite rejoindre son frère Yan à la direction de Croisières AML à titre de vice-président Exploitations depuis 2013. Il est, à ce jour, plus que jamais impliqué au sein de l'entreprise familiale qui a fêté son 45e anniversaire en 2017.

Les deux frères, uniques actionnaires de Croisières AML, partagent avant tout une passion pour la navigation, transmise par leur père et leur grand-père. À l’époque, leur grand-père, Guy, construisait des voiliers à l’intérieur de la grange familiale. Son fils Édouard, leur père, a su transformer ce passe-temps en modèle d’affaires à succès.

Les fondateurs du Groupe AML seraient fiers de voir leur héritage se transmettre de génération en génération. En 2012, c’est avec grande tristesse que l’un des patriarches de l’entreprise familiale, Édouard Hamel, est décédé à l’âge de 64 ans. L’entreprise n’aurait pas été la même sans cet homme d’exception, déterminé, loyal, authentique et généreux. Avec l’aide de son père Guy, de son frère Yves et de ses fils Yan et Loïc, Édouard aura participé activement à la création et à l’évolution de la plus importante compagnie de croisières-excursions au Canada.

Une entreprise à succès

Le Groupe AML est la compagnie de croisières-excursions numéro 1 au Canada avec une flotte de 24 navires au Québec. L’entreprise familiale de plus de 45 ans ne cesse de grandir! En 2012, la compagnie fait l’acquisition de 50% des Croisières Lachance. Ce nouveau partenariat permet à AML de se mouiller dans un nouveau port au Québec, soit celui de Berthier-sur-Mer.

En mode diversification stratégique, l’année 2013 est marquée par l’acquisition de trois compétiteurs du Groupe AML : Les Croisières 2001, Le Groupe Dufour et Les Croisières Le Coudrier. La flotte AML obtient trois nouveaux bateaux et revigore ainsi sa flotte.

Quarante-six ans d’opération plus tard, Guy, Édouard, Yves, Yan et Loïc Hamel ont développé une entreprise qui est passée de 7 employés, à plus de 650, en haute saison. Plus de 550 000 passagers sont transportés annuellement. Fidèle à ses valeurs, l’entreprise a gardé son siège social dans le Vieux-Québec et possède des bureaux à travers le Québec, soit à Montréal, à Baie-Ste-Catherine et à Tadoussac. Les navires des Croisières AML font découvrir aux Québécois et aux touristes, de partout dans le monde, les magnifiques paysages du Québec.

Le succès de l’entreprise se mesure grâce à la diversification de ses services. Au fil du temps, Croisières AML a taillé sa place dans l’industrie touristique québécoise. Par l’ampleur de ses activités toujours en croissance et de son savoir-faire dans le domaine maritime, l’entreprise familiale a su développer une vision à long terme, grâce à son souci du développement durable. Véritable fleuron québécois, Croisières AML est un incontournable du paysage local.

Vous avez aimé l’article?

Pour ne pas en manquer un, abonnez-vous à notre infolettre.

Continuer votre lecture