Il vous reste jusqu'au 30 octobre pour aller à la rencontre des baleines! Achetez vos billets dès maintenant!

Croisière guidée de Montréal et de ses attraits

Montréal en soirée

Découvrez Montréal, notre métropole riche en divertissements.

Croisière guidée à Montréal

La ville de Montréal a été fondée en 1642 par Paul Chomedey de Maisonneuve, soldat issu de la noblesse, et Jeanne Mance, initiatrice de l’expédition et infirmière venue bâtir un hôpital dans cette région perdue. Provenant de La Rochelle en France et accompagnés d'une cinquantaine de colons, ils ont jeté les fondations d'une colonie nommée Ville-Marie qui deviendra plus tard la métropole moderne que nous connaissons.

Saviez-vous que le fleuve Saint-Laurent est l’un des plus longs fleuves d’Amérique du nord?

Le fleuve Saint-Laurent prend sa source principalement dans les Grands-Lacs, situés à 300 km à l’ouest de Montréal. Ce que l'on nomme simplement « le Saint-Laurent » comprend le fleuve lui-même, l'estuaire et le golfe. De l'embouchure du lac Ontario, près de la ville de Kingston, jusqu'à l'océan Atlantique, la longueur du Saint-Laurent est de 1 900 kilomètres. Si on ajoute à cette distance le kilométrage des Grands Lacs, soit 2 100 kilomètres, on arrive au grand total de 4 000 kilomètres à l'intérieur du continent. Cela va sans dire que cette énorme voie navigable est fondamentale pour l'économie du Canada.

L'une des particularités du fleuve Saint-Laurent est que plus il avance dans le continent, moins il est profond. Les cours d'eau de Montréal sont beaucoup moins profonds qu’à Québec. Entre Trois-Rivières et Montréal, la profondeur naturelle du fleuve n'est que de quelques mètres, entre 3 et 7 mètres. Étant donné ces circonstances, le fond du fleuve a dû être creusé à plusieurs reprises pour permettre la circulation de plus gros navires, de croisière ou de marchandises. Aujourd'hui, la profondeur minimale garantie par la voie maritime du Saint-Laurent est de 11,3 mètres.

Malgré ces améliorations, il n'en demeure pas moins que cette profondeur limite la taille des bateaux qui peuvent se rendre jusqu'à Montréal. Puis, si les marées existent à d’autres endroits au Québec, elles sont inexistantes à Montréal. 

Près de Montréal, l'eau du fleuve est douce et ne devient salée qu'après la ville de Québec, soit à près de 300 km plus à l'est. Comme l'eau est douce, le fleuve gèle durant l'hiver! Depuis les années 60, des navires brise-glace ouvrent le chemin aux bateaux cargos, ce qui permet de poursuivre le commerce durant toute l'année.

Avant l'arrivée des brise-glaces, le port de Montréal était fermé durant la saison froide et les marchandises destinées à Montréal durant cette période débarquaient à Halifax, au bord de l'Atlantique, et étaient ensuite transportées par train. Quand le fleuve dégelait au printemps, l'activité économique du port reprenait.

Le Port de Montréal

Ce port moderne, situé à l’est du Pont Jacques-Cartier, accueille les activités portuaires de Montréal depuis les années 60. Les quais ont été principalement développés dans les années 60 à 80, mais font encore l'objet de transformations constantes. Situé à 1600 kilomètres de l’océan Atlantique, le Port de Montréal est l'un des plus importants ports intérieurs au monde, représentant deux jours et demi de navigation pour un navire cargo à partir de l’embouchure du Saint-Laurent.

Le Port de Montréal est un port international et aussi le deuxième en importance au Canada, après celui de Vancouver. Il est toutefois plutôt de taille moyenne au classement mondial. En effet, la profondeur du fleuve Saint-Laurent limite le passage de plusieurs bateaux. Les plus gros navires qui se rendent à Montréal ne peuvent pas transporter plus de 4 000 conteneurs. 

Géographie, Climat, Société

Géographie

La ville de Montréal est située sur une île, nommée simplement l'Île de Montréal. Faisant 50 kilomètres de long par 16 kilomètres de large, l’île de Montréal compte 16 municipalités, pour un total de 2 millions d'habitants. La ville de Montréal est de loin la municipalité la plus importante de l’Île, avec une population de 1,7 million d'habitants, et la municipalité de l'île Dorval est la plus petite, ne comptant officiellement que 5 résidents. La région métropolitaine compte 4 millions d'habitants, ce qui représente la moitié de toute la population du Québec.

Climat

Le climat de Montréal est considéré comme étant continental humide à forte amplitude thermique, ce qui donne des hivers froids et neigeux et des étés chauds et humides. Le mois le plus froid est janvier, avec une moyenne qui varie entre -6 et -15˚C, et le mois le plus chaud est juillet, avec une moyenne entre 16 et 26˚C. En ajoutant l'effet du refroidissement éolien, le froid peut atteindre des chiffres impressionnants.

Le record de froid à Montréal a été enregistré en janvier 1957, où il a fait -37,8˚C au thermomètre, et le record de chaleur s'est produit au mois d'août 1975, alors que le mercure est monté jusqu'à 37,6˚C. La plus importante chute de neige de l'histoire, malgré la tempête de mars 2017 qui a laissé 47 centimètres sur la ville, a eu lieu en 1971 alors qu'il était tombé 50 centimètres de neige.

Société

Bien que la mosaïque moderne de Montréal se compose de 80 groupes ethniques différents, c'est à partir de deux grandes civilisations Européennes que s'est créée la ville comme nous la connaissons aujourd'hui. Il y a d'abord eu les Français, les fondateurs, puis les Britanniques qui ont poursuivi le développement de la colonie. À cela s'ajoute l'influence des peuples autochtones et l'incontournable poids culturel des États-Unis.

Les origines françaises de Montréal demeurent indéniables et encore bien vivantes. De nos jours, plus de 50% de la population de la ville affirme avoir le français comme langue maternelle, contre 14 % pour l'anglais, et 25 % pour une langue autre. Il est aussi intéressant de soulever que 60% des montréalais déclarent être bilingue et capable de s'exprimer en français et en anglais, et le tiers, être trilingue.

En plus de l'aérospatiale, Montréal et sa région peuvent compter sur deux autres grands piliers pour soutenir l'économie : les sciences de la vie et les technologies de la santé, un secteur comptant plusieurs centaines d'entreprises fournissant du travail à plus de 40 000 personnes, et le secteur des technologies de l'information et des communications, qui va de la conception de logiciels à la téléphonie, en passant par la création de jeux vidéo et d'effets spéciaux. Ce dernier secteur est de loin le plus important, avec 5000 entreprises employant plus de 90 000 personnes.

Une autre industrie a un impact significatif sur l'économie montréalaise : l'enseignement supérieur. On retrouve dans la région de Montréal 11 établissements universitaires, dont quatre grandes universités, deux francophones et deux anglophones, totalisant 200 000 étudiants. En février 2017, Montréal a été déclaré « Meilleure ville étudiante au monde », par le QS World University Rankings, principalement pour l'excellence de ses institutions et sa qualité de vie.

Les principaux attraits

L’Archipel Hochelaga et le parc des îles de Boucherville

L'île de Montréal fait partie d'un vaste archipel couvrant le territoire situé au confluent du fleuve Saint-Laurent, au sud, et de la rivière des Outaouais, au nord. L’archipel d'Hochelaga, qui signifie « gros rapides », fait référence au nom du village des Iroquois découvert par Jacques-Cartier en 1535. Cet archipel compte plus de 300 îles, dont les plus grandes font plusieurs dizaines de kilomètres de long et les plus petites sont à peine visibles sur les cartes géographiques.

Dans ce grand archipel, on trouve aussi des sous archipels de quelques îles, comme les îles de Boucherville. Le parc national des îles de Boucherville est un lieu d'une grande diversité faunique combinant milieux terrestres, aquatiques et semi-aquatiques. On y retrouve entres autres près de 200 cerfs de Virginie, plusieurs renards roux, une colonie de castors, 45 espèces de poissons et près de 240 espèces d'oiseaux. 

Basilique Notre-Dame

Située dans le Vieux-Montréal, cette église est considérée comme l'un des joyaux architecturaux de la ville de Montréal. Inaugurée en 1829, elle peut accueillir 3000 personnes. De l’extérieur, l’édifice impressionne par sa taille, mais c’est à l’intérieur que ses beautés sont les plus spectaculaires.

Bota Bota

Après avoir servi comme traversier entre Sorel-Tracy et Berthier jusqu'en 1967, puis avoir été un théâtre sur la rivière Richelieu pendant 40 ans, le bateau noir installé entre les deux entrées du canal de Lachine a été transformé et est devenu en 2010 le Bota Bota, un spa d'inspiration scandinave avec bains chauds, bains froids, saunas et service de massothérapie, en plus d'offrir une vue sur le Vieux-Montréal et le centre-ville.

Brasserie Molson

La brasserie Molson, la plus ancienne brasserie en Amérique du Nord, a été fondée en 1786 par John Molson, un immigrant anglais originaire du Lincolnshire. La brasserie montréalaise a fusionnée en 2005 avec l'américaine Coors, devenant ainsi l'une des dix plus importantes brasseries dans le monde. En plus de 230 ans d'activités, la famille Molson a construit le premier bateau à vapeur au Canada en 1809 et a été impliqué dans le financement du premier réseau ferroviaire au Canada et dans la construction du pont Victoria. Ce dernier a été inauguré en 1860 alors qu’il était le plus long pont du monde et considéré comme la 8e merveille du monde moderne.

La famille Molson est aussi derrière la construction du premier théâtre et du premier hôpital public de la ville de Montréal, et a été propriétaire de leur propre banque, la Molson Bank, durant un siècle. Aujourd'hui, la famille Molson est toujours à la tête de la brasserie et est encore active dans la communauté. Outre la brasserie, ils sont aussi les propriétaires de l'équipe locale de hockey, les Canadiens de Montréal, la plus vieille équipe de hockey au monde toujours en activité.

Gare maritime Iberville et Jetée Alexandra

Ouverte à l’été 2017, la Gare maritime Iberville a été construite pour faire face à la croissance du secteur des croisières internationales. En 2016, près de 86 000 passagers et membre d'équipage sont débarqués à Montréal, générant des retombés économiques de plusieurs dizaines de millions de dollars. Dans l'industrie des croisières, Montréal est en quatrième position au Canada, après Vancouver, Halifax et Québec. 

La Ronde

Ce vénérable parc d'attractions fait la joie des petits et des grands enfants depuis son inauguration au moment d’Expo 67. La Ronde compte aujourd'hui une quarantaine de manèges dont l'une des plus grandes montagnes russes en bois au monde. En plus d’être le deuxième plus grand parc d’attractions au Canada, La Ronde a l’avantage d’être très facile d’accès, pouvant s'y rendre directement par métro. Également, c'est à partir de La Ronde que sont lancées les fusées de l'International des feux Loto-Québec, une prestigieuse compétition de feux d'artifice qui éclaire le ciel montréalais chaque été depuis 1985.

Marché & chapelle Bonsecours et l’Hôtel de ville

Le Marché Bonsecours est un long édifice en pierres grises orné d’une grande coupole argentée. Édifice public multifonctionnel inauguré en 1847, ce marché a eu différentes fonctions au fil des années. Il a notamment servi de marché public, d’hôtel de ville, de poste de police, de centre administratif, de centre d'exposition, et a même déjà abrité le Parlement Canadien pendant quelques semaines, en 1849. Aujourd’hui, il est redevenu un marché public où plusieurs boutiques d’artisanat et de vêtements signés par des designers Québécois s’y retrouvent, ainsi que des restaurants, des bars et des salles d’expositions. Tout prêt du Marché se trouve la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours fondée au 17e siècle par Marguerite Bourgeois, première enseignante de Montréal.

Mont-Royal

Le Mont-Royal, ne s'élevant qu'à 233 mètres, est affectueusement surnommé « la montagne » par les Montréalais. Il doit son nom officiel de Mont-Royal à l'explorateur Jacques Cartier qui, impressionné par la vue depuis son sommet, le nomma en l'honneur de son partenaire d'expédition, le roi François 1er de France. Le nom même de la métropole, Montréal, serait une déformation de l'appellation Mont-Royal. D’ailleurs, cette formation rocheuse est plus officiellement un dyke, soit le phénomène qui se produit lorsque la montée de magma reste emprisonnée sous la surface.

La grande majorité du territoire du Mont-Royal est accessible au grand public. On y trouve des cimetières, dont le plus grand au Canada avec plus d'un million de personnes inhumées, et plusieurs institutions, dont des universités, des hôpitaux et même un stade de 25 000 sièges où est présenté les matchs de l’équipe locale de la Ligue Canadienne de Football, les Alouettes de Montréal. Toutefois, la pièce maîtresse de ce lieu est le fameux Parc du Mont-Royal. Cet espace vert de deux kilomètres carrés est l'un des endroits les plus appréciés et les plus fréquentés des Montréalais. Inaugurés en 1876, les aménagements du Parc ont été conçus à partir des plans du paysagiste américain Frederick Olmsted, célèbre pour avoir collaboré à la conception du Central Park de New York.

Parc Jean-Drapeau

Le parc Jean-Drapeau, aussi appelé Parc des Îles, car il est constitué de deux îles : l’île Sainte-Hélène et l’île Notre-Dame, est un vaste parc urbain animé et apprécié des Montréalais et des touristes. Jean Drapeau a été le maire de Montréal durant 30 ans et il est l'homme derrière les projets du métro, des Jeux olympiques de l'été 1976 et d'Expo 67. Il est décédé en 1999 et une statue le représentant se trouve devant l'hôtel de ville dans le Vieux Montréal.

Pont Jacques-Cartier

Plus grand symbole de la ville de Montréal, le Pont Jacques-Cartier est la fierté des habitants de toute la région montréalaise depuis son inauguration en 1930. Faisant 3,4 kilomètres de long, ce pont comporte cinq voies pour les voitures, en plus d’une voie piétonnière et une voie cyclable. Il est traversé par plus de 30 millions de véhicules par année, ce qui en fait le deuxième pont le plus achalandé au Canada. L'un des grands legs du 375e anniversaire de Montréal est l'illumination du pont Jacques-Cartier. Le projet, intitulé « Connexions vivantes », est une œuvre lumineuse dont le ballet des agencements évoluera au rythme des saisons et de l’énergie montréalaise.

Pratt & Whitney et l’industrie aérospatiale

Du côté de Longueuil, une grande usine avec un château d'eau distingue l’entreprise Pratt & Whitney Canada du reste du paysage. Fondée en 1928, cette entreprise se spécialise dans la fabrication et l'entretien de moteurs pour avions d'affaires, avions de transport régional et hélicoptères. L'industrie aérospatiale est l'un des joueurs économiques majeurs de la région de Montréal avec 40 000 emplois répartis dans plus de 200 entreprises. La métropole est en fait le 1er pôle aérospatial au Canada avec 70% de la recherche et 55% des effectifs, dont 13 000 ingénieurs et scientifiques, et des ventes de près de 16 milliards de dollars par année.  En plus de Pratt & Whitney, plusieurs autres grandes entreprises d’aérospatiale se sont établies près de Montréal, comme Bombardier, Bell Hélicoptère, CAE et l’Agence spatiale canadienne.

Promenade Bellerive

Cette promenade est un parc prenant la forme d'une bande verdoyante le long du fleuve sur plus de deux kilomètres. Elle fait le lien entre quatre autres parcs différents et c’est l'un des rares endroits où les Montréalais ont un accès direct au fleuve. Aussi, la Promenade Bellerive est l'un des 19 grands parcs qui se trouvent sur le territoire de la ville de Montréal. Les plus connus sont sans contredit le parc du Mont-Royal qui occupe 2 kilomètres carrés de territoire, et le parc Jean-Drapeau qui fait 1,1 kilomètre carré.

Quai Bickerdike

Ce quai est principalement utilisé pour ravitailler la province canadienne de Terre Neuve. En effet, deux navires, l'Océanex Connaigre et l'Océanex Avalon, font la liaison entre Montréal et le port de St John’s, et ce, deux fois par semaine, 52 semaines par année, beau temps, mauvais temps. Ils transportent environ 50 % de tous les biens nécessaires à la population de Terre-Neuve-et-Labrador, soit 514 500 personnes. De plus, durant la saison estivale, ce quai accueille le navire CTMA Vacancier pour les départs en croisière vers les Îles-de-la-Madeleine.

Quai de l’horloge

Élégante tour blanche ornée d'un cadran sur chaque face, la tour de l'Horloge est érigée en 1922. Elle accomplit encore aujourd'hui les différentes missions qu'on lui avait confiées à l'époque: elle marque l'entrée du Vieux-Port, sert de monument commémoratif aux marins canadiens disparus durant les deux guerres, et elle donne l'heure. Durant la haute saison touristique, il est possible d'atteindre le sommet de la tour en montant ses 192 marches et de profiter d'une vue sur le Vieux-Port.

Stade olympique

Aux allures de vaisseau spatial, le Stade olympique de Montréal est considéré comme un chef d'œuvre par son architecte, le français Roger Taillibert. Construit pour les Jeux Olympiques d'été de 1976, cette gigantesque structure blanche a marqué l’univers des Montréalais où à l’époque des milliers d'athlètes, journalistes et spectateurs provenant des quatre coins du monde bourdonnaient dans la ville. Le Stade olympique peut accueillir jusqu'à 60 000 spectateurs et sa tour, qui soutient le toit grâce à des câbles, est la plus haute tour inclinée au monde avec une hauteur de 165 mètres et un angle de 45 degrés.

Vous avez aimé l’article?

Pour ne pas en manquer un, abonnez-vous à notre infolettre.